Placement en SCPI de rendement

Vous recherchez un bon placement ? Pourquoi ne pas opter pour une SCPI de rendement ? La gestion sera assurée par une société de gestion ainsi que l’achat du bien. Mais qu’est ce que c’est au juste ? Comment fonctionne exactement ce type d’investissement ? Et comment faire le bon choix ?

Placement en SCPI : comment ça marche ?

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est communément appelée « pierre-papier ». Ce sont des organismes de placement qui ont pour objectif d’acheter et de gérer des biens immobiliers locatifs.

Les SCPI de rendement représentent un patrimoine immobilier : bureaux, local commercial, etc. Le rendement est régulier et sera distribué à tous les investisseurs selon sa quote-part et en fonction des performances de l’investissement.

La différence avec le placement immobilier classique ? Vous n’êtes pas propriétaire d’un seul bien, mais d’un parc immobilier. Mais comment ? En achetant des parts. Cette solution permet en effet de percevoir des revenus complémentaires dans l’immédiat ou en différé. Il est également possible de souscrire un crédit pour se constituer un capital, et bénéficier d’une déduction fiscale sur les intérêts de l’emprunt. Enfin, il n’est pas nécessaire d’avoir des milliers d’euros pour pouvoir acheter une part. Cette dernière est accessible à partir de quelques centaines d’euros.

Pourquoi choisir une SCPI ?

La SCPI présente une grande souplesse et un accès plus facile, car les parts peuvent être acquises à quelques centaines d’euros. De plus, la revente des parts est plus simple et plus rapide par rapport à un bien immobilier. La rentabilité d’une SCPI de rendement est aussi très intéressante.

En outre, la SCPI ne génère pas de stress. En effet, la gestion locative (ainsi que les frais de gestion et les démarches administratives) sera pris en charge par la société. L’associé peut donc avoir l’esprit tranquille en attendant le paiement de sa quote-part…

Qui plus est, la diversification des risques est un autre atout non négligeable. Grâce à une SCPI, un individu peut investir dans des secteurs souvent inaccessibles aux particuliers. De plus, la société aura plus de chance d’acheter au meilleur prix avec un plus grand portefeuille. Pour terminer, tous les trois mois, les associés reçoivent une information détaillée sur l’évolution de leur placement et un bilan annuel au cours des assemblées générales.

Quel est le régime d’imposition ?

La quote-part de chaque associé est imposable. Pour les personnes physiques, l’impôt est calculé sur la base des loyers encaissés nets c’est-à-dire déduits des charges payées au cours de l’exercice. À part cela, elles doivent également payer les revenus fonciers après les déductions.

Par ailleurs, en cas de cession et de retrait de part des SCPI, les plus values sont également imposables. L’abattement est de 6 % pour chaque année de détention après la 5e et jusqu’à la 21e année et de 4 % à partir de la 22e année. Au-delà de la 22e année, le contribuable sera exonéré d’impôt.

Pour les prélèvements sociaux, le taux est de 1,65 % au-delà de la 5e jusqu’à la 21e année, de 1,60 % pour la 22e année et de 9 % au-delà de la 22e année. L’exonération ne sera effective qu’à partir de la 30e année de détention.